Les missions du SGV

Défendre

Au plus proche des intérêts des vignerons

Le SGV Champagne a la responsabilité de la pérennité de l’appellation Champagne. Dans ce but, il intervient directement dans les réformes et l’adaptation des règles qui régissent l’appellation Champagne en participant aux travaux de l’Institut National de l’Origine et de la Qualité (INAO). Dans le cadre de l’interprofession, le Syndicat garantit les équilibres interprofessionnels en agissant sur les facteurs de régulation. Par exemple, il participe à la décision du niveau d’appellation, à la négociation des accords interprofessionnels, etc. Il prend en charge la défense des intérêts généraux de la profession et la défense des intérêts particuliers des exploitants dans les domaines les plus variés : fiscalité, droit rural, droit du travail, réglementations diverses. Pour cela, il intervient directement auprès des pouvoirs publics, des parlementaires et entretient des liens fonctionnels avec de nombreuses autres organisations professionnelles représentatives.

 

Accompagner

L’information et le développement des exploitations

Le Syndicat développe des compétences qui font référence dans les domaines réglementaire, juridique, social, fiscal, comptable et économique.

À ce titre, il constitue une source d’information irremplaçable pour les viticulteurs champenois et leurs partenaires. Simples renseignements ou prestations plus poussées, chaque vigneron trouve des éléments de réponse qui prennent en considération sa situation personnelle.

Magazine de l’actualité champenoise, La Champagne Viticole traite chaque mois de l’ensemble des sujets intéressant la profession. Un site internet complète également les liens entre le Syndicat et ses adhérents. Enfin, le Syndicat est organisateur de nombreuses formations qui permettent à chacun d’actualiser ses connaissances et d’anticiper le développement de son exploitation.

 

Représenter

L’échange et la réflexion

Le SGV Champagne assure la représentation de près de 20 000 adhérents. L’organisation démocratique et transparente repose sur un socle constitué par un réseau de sections locales couvrant les 319 communes viticoles. Les séances de travail des 245 sections locales, les multiples réunions de terrain et l’assemblée générale annuelle du Syndicat sont des lieux d’échanges : revendications, attentes mais aussi informations et consignes syndicales y sont exprimées. Les élus professionnels assurent la représentation du vignoble auprès des pouvoirs publics et des administrations, tant à l’échelon local, régional que national.

Au sein du Syndicat, trois organismes participent aussi de manière très active à la réflexion et la gestion des dossiers : la Délégation des Employeurs, le Groupe des Jeunes Vignerons et la Commission des Viticultrices. Depuis 2008, le SGV Champagne est reconnu ODG par l’INAO et continue d’assurer ses anciennes missions et prérogatives de gestion et de défense de l’appellation.

 

Promouvoir

Un aspect nouveau de la défense des intérêts collectifs

Afin de maintenir les parts de marché du vignoble et de développer l’image des champagnes commercialisés par ses acteurs, le SGV Champagne a créé en 2001 la bannière collective  Champagne de Vigneron.

Cette bannière collective regroupe l’ensemble des adhérents du SGV Champagne, du récoltant-manipulant au récoltant-coopérateur en passant par le vendeur au kilo et la coopérative. Ces opérations ciblent non seulement le grand public, grâce à une présence accrue dans la presse traditionnelle et sur internet, mais aussi les journalistes et prescripteurs (cavistes, sommeliers, etc.), avec l’organisation de dégustations, de concours, de formation… Sans oublier les vignerons adhérents.