accueil

L'AOC Champagne

Qu’est-ce qu’une appellation d'origine contrôlée ?

Une appellation d’origine contrôlée (AOC) est un signe d’identification de la qualité et de l’origine (SIQO). Elle désigne un produit dont l’authenticité, la qualité et la typicité sont garanties par deux éléments :

  • son origine géographique : une AOC ne peut être produite que dans un territoire délimité en fonction de caractéristiques historiques géologiques et climatiques ;
  • sa méthode de production : une AOC est produite selon des conditions de production spécifiques, définies par un cahier des charges (cépages, pratiques culturales, récolte, vinification, vieillissement, etc.)

Les appellations d’origine contrôlée, pour le secteur viticole, sont nées du décret-loi du 30 juillet 1935. Ce décret, dans le même temps, instituait le Comité national des appellations d’origine de vins et eaux de vie, devenu par décret du 16 juillet 1947 Institut national des appellations d’origine des vins et eaux de vie (INAO). Plus largement, les AOC prennent leur source dans la lutte contre la fraude et l’usurpation qui anime plusieurs grandes régions viticoles tout au long du 19ème siècle et au début du 20ème siècle. En effet, négociants et producteurs souhaitent que soit garantie l’origine des raisins et des vins produits, afin de mettre un terme aux vins de mauvaise qualité ou de provenance extérieure commercialisés sous le nom de vins réputés. Le 1er août 1905 est ainsi promulguée la loi « sur les fraudes et falsifications en matière de produits ou de services », première d’une longue série de dispositions visant à protéger les appellations d’origine.

L’AOC Champagne est officiellement née du décret du 29 juin 1936. Son aire géographique s’étend sur 5 départements, soit 635 communes où l’élaboration du champagne est autorisée. Parmi celles-ci, 319 ont le droit d’accueillir de la vigne, pour un total de 35 000 hectares classés. Une procédure de révision de la délimitation de cette aire géographique a été initiée en 2003 par l’INAO, à la demande du SGV, et devrait aboutir aux environs de 2018-2020.

Comment fonctionne une appellation d'origine contrôlée ?

Les fondements et l’existence d’une appellation d’origine contrôlée (AOC) repose sur trois organismes (un tuteur, un gestionnaire et un contrôleur) et sur deux outils (un cahier des charges et un plan d’inspection).

Trois organismes :

  • L’Institut national de l’origine et de la qualité (INAO) est l’organisme chargé de la gestion globale des signes d’identification de la qualité et de l’origine (SIQO), dont font partie les AOC. L’INAO reconnaît une AOC et définit son fonctionnement : délimitation de son territoire, reconnaissance de ses Organismes de défense et de gestion (ODG) et Organisme d’inspection (OI), validation du cahier des charges et du plan d’inspection, etc.
    En résumé, l’INAO est, d’une certaine manière, le tuteur de l’appellation d’origine contrôlée, car porteur du système et garant de son bon fonctionnement.
  • L’Organisme de défense et de gestion (ODG) est, quant à lui, le gestionnaire de l’appellation. Reconnu par l’INAO, l’ODG a trois grandes missions : la gestion, le contrôle et la défense de l’appellation. Ainsi, l’ODG :
    • élabore le cahier des charges et contribue à son application,
    • propose l’organisme d’inspection et participe à la rédaction du plan d’inspection,
    • réalise une partie du contrôle (pédagogique et non sanctionnant) auprès des opérateurs,
    • contribue à la préservation et mise en valeur des terroirs, traditions locales, savoir-faire et produits qui en sont issus,
    • agit en matière de défense et de protection du nom, du produit et du terroir.

    En Champagne, le Syndicat Général des Vignerons a été reconnu Organisme de défense et de gestion des AOC Champagne et Coteaux champenois par l’INAO. Il convient de noter que le SGV était auparavant Syndicat de défense de ces mêmes appellations et était, par conséquent, en charge d’une grande partie des missions qui incombent désormais aux ODG. Une autre partie de ces missions était assurée par le CIVC<(Comité interprofessionnel du vin de champagne) et continue donc à l’être dans le cadre d’une convention entre les deux organismes.

  • L’organisme d’inspection (OI) est le contrôleur. Proposé par l’ODG, il est agréé par l’INAO. Cet organisme élabore, pour chaque cahier des charges, le plan d’inspection, en concertation avec l’ODG. C’est sur la base de ce plan d’inspection que l’OI assure le contrôle des opérateurs champenois. Régulièrement évalué par l’INAO, il contrôle également l’ODG, afin de s’assurer de la bonne réalisation du contrôle dont il a la charge.En Champagne, l’organisme d’inspection est l’Association d’inspection des appellations de la Champagne (AIDAC). Agréé au 1er juillet 2008, il contrôle les appellations Champagne (AOC), Coteaux champenois (AOC), Rosé des Riceys (AOC), Marc de Champagne (Appellation d’origine réglementée) et Eaux-de-vie de vin de la Marne (Appellation d’origine réglementée).

Deux outils :

  • Le cahier des charges définit les conditions selon lesquelles une appellation doit être produite. Rédigé par l’ODG et validé par l’INAO, il décrit toutes les caractéristiques et règles minimales que l’opérateur doit respecter pour bénéficier de l’appellation en question : nom de l’appellation, indication du millésime, couleur du produit, aire géographique, cépages, modes de conduite du vignoble, pratiques culturales, récolte, maturité des raisins, rendements, pressurage, vinification, tirage, durée de vieillissement, dégorgement, étiquetage, etc.
  • Le plan d’inspection précise toutes les modalités d’organisation du contrôle. Pour chaque condition de production définie par le cahier des charges de l’appellation, le plan d’inspection décrit la fréquence et les modalités du contrôle, ainsi que les sanctions en cas de non-respect. Le plan d’inspection est élaboré par l’organisme d’inspection, en concertation avec l’ODG, et validé par l’INAO.

L’AOC Champagne

Unique et enviée par le monde entier, l’AOC Champagne s’épanouit dans un terroir en tous points exceptionnel. Découvrez les caractéristiques de notre AOC en cliquant sur ce lien.

Dans notre zone d’appellation, 4 grandes régions se différencient par leur personnalité et leurs cépages dominants :

  • La Montagne de Reims
  • La Vallée de la Marne
  • La Côte des Blancs
  • La Côte des Bar et Montgueux

Acheter la carte de l’AOC Champagne

Le Syndicat des Vignerons vous propose de recevoir la carte de la Champagne moyennant le règlement des frais de port (soit 7€ pour la France métropolitaine). Ce poster de 60 cm x 40 cm est accompagné de deux affiches de photos de portraits de vignerons champenois « clin d’œil ».

Pour commander, retournez votre règlement par chèque accompagné du bon de commande au :

Syndicat Général des Vignerons
Pôle communication
17 avenue de Champagne
51200 EPERNAY

Carte de l'AOCLa carte de l'AOC Champagne

paysagesduchampagne.fr

Nous trouver...

Syndicat Général des Vignerons
17-19, avenue de Champagne
BP 90176
51205 Epernay Cedex
Tel. : 03 26 59 55 00
Fax : 03 26 54 97 27

Syndicat Général des Vignerons
69, Grande rue de la Résistance
10110 Bar-sur-Seine
Tel. : 03 25 29 85 80
Fax : 03 25 29 77 81

Nous contacter...

* Champs obligatoires