La Fédération des coopératives vinicoles de la Champagne

En 1939, le SGV crée la Fédération qui regroupe alors 28 coopératives. L’objectif est de coordonner l’action des coopératives pour qu’elles restent au service de la cause syndicale.

Ainsi, depuis plus de cinquante ans, la coopération champenoise contribue au maintien de l’équilibre économique entre vignoble et négoce. Pour mener à bien cette mission, la coopération a développé plusieurs activités qui se décomposent en trois pôles majeurs.

La maîtrise de la matière première par sa force de regroupement

Les vignerons champenois sont principalement des producteurs de raisins (70% de leur production est mise sur le marché du Champagne par le négoce).

Par le regroupement à la vendange des récoltes engagées au négoce, les coopératives permettent le partage équitable de la valeur entre ceux qui produisent le raisin et ceux qui commercialisent le Champagne.

L’élaboration et la commercialisation par les vignerons

Les coopératives mettent à disposition un savoir-faire reconnu en matière d’élaboration et d’assemblage et proposent aux vignerons des prestations allant du pressurage jusqu’au dégorgement.

Les viticulteurs champenois se sont appuyés sur cet outil coopératif pour s’engager avec succès dans l’élaboration et le commerce du Champagne.

Le développement de marques de notoriété, unités structurées qui participent au maintien des parts du vignoble dans les ventes de champagne

Pour maintenir durablement ses parts dans les ventes de Champagne, le vignoble doit s’appuyer sur des unités structurées capables d’aborder des marchés d’avenir comme l’exportation. Pour ce faire, les coopératives développent des marques de notoriété.

Les 135 coopératives vinicoles champenoises sont regroupées au sein de la Fédération des Coopératives Vinicoles de la Champagne (FCVC) qui est le prolongement politique de ces entités économiques. Créée par le SGV, les principales missions de la FCVC sont :

  • d’assurer et de mettre en œuvre la politique du mouvement coopératif au niveau local, par une implication directe dans les instances syndicale et professionnelle et au niveau national par une implication au sein de la Confédération des Coopératives Vinicoles de France ;
  • de promouvoir la coopération vinicole champenoise et d’en assurer la représentation ;
  • d’assurer une interface active avec les administrations et les pouvoirs publics ;
  • de défendre les intérêts matériels et moraux de ses membres ;
  • de favoriser et de développer l’information des coopératives ;
  • de proposer un service juridique, fiscal et social.

Pour assurer une bonne représentativité géographique des coopératives, la Champagne est découpée en quatre grandes zones au sein desquelles les coopératives élisent leurs représentants.

31 administrateurs siègent au Conseil d’Administration de la Fédération. Ils élisent chaque année leur Président et les membres constituant le Bureau. Le président de la FCVC siège au Conseil d’Administration ainsi qu’au Bureau du SGV.

www.fcvc.fr